Tétraèdre

Ballon dirigeable souple à masse de gaz constante (hélium) ayant un volume total d'enveloppe constant, équipé de ballonnets Air

Calculateur de l'altitude de plénitude

proposé par Marcel Délèze et Stephane Rousson

pour planifier le vol avant le départ, en tenant compte des conditions météorologiques du jour

Version 8a

Avertissement: ce programme est en construction. Il ne doit pas être utilisé pour des vols réels. Mais c'est avec plaisir que nous recueillons les résultats d'expériences.

Altitude de plénitude

L'altitude de plénitude est celle à laquelle les ballonnets sont vides d'air. Elle représente une altitude à ne pas dépasser, sauf en cas d'urgence.

Caractéristique du ballon dirigeable

Surpression d'utilisation de l'hélium par rapport à l'atmosphère:  psu =   pascals

Une donnée de gonflage

Le rapport des volumes «hélium/total» aux conditions atmosphériques standard peut être déterminé par une «Pesée de l'hélium», c'est-à-dire une Mesure de la portance aérostatique pour évaluer le gonflage.

Il suffit de donner l'une des valeurs suivantes qui sont interdépendantes:

Rapport des volumes «hélium/total» aux conditions atmosphériques standard:  VHe/Venveloppe

Cette valeur est usuellement comprise entre 0.7 et 0.8

Rapport des volumes «ballonnets/total» aux conditions atmosphériques standard:  Vballonnets standard/Venveloppe

Cette valeur est usuellement comprise entre 0.2 et 0.3

Valeur de la donnée choisie: 

Pour exprimer un rapport, on peut utiliser l'une des deux formes suivantes illustrées par un exemple: une valeur numérique 0.72 ou un quotient 180/250

Données du jour du vol

Pression atmosphérique:  p1 =   hectopascals, valeur non corrigée, c'est-à-dire à ne pas ramener à l'altitude 0.

Température de l'air:    t1 =   °C

Humidité relative de l'air:    H1 =   %

Altitude du lieu des mesures:  z1 =   mètres

Estimation par le pilote de la surchauffe du gaz hélium à l'altitude de plénitude

La surchauffe résulte du rayonnement infrarouge et des échanges convectifs de l’enveloppe avec le vent relatif. Il n'est pas demandé de prévoir la surchauffe tout au long du vol, mais d'estimer par un intervalle sa valeur maximale au voisinage de l'altitude de plénitude.

Borne inférieure de la surchauffe   smin =   degrés Celsius.

Borne supérieure de la surchauffe   smax =   degrés Celsius.

Dans le cas où l'intervalle donné est assez large, consultez, dans les résultats du calcul, l'intervalle d'incertitude.

Contact  |  Physique  >  Aérostats  >  Dirigeables à hélium