Les atomes de Démocrite ou le génie surfait d'être visionnaire

L'Antiquité grecque visionnaire

Notre culture occidentale doit beaucoup aux Grecs, car ce sont les premiers à faire un usage assez systématique de la raison. En particulier, ce sont Euclide avec beaucoup d'autres qui, avec des démonstrations rigoureuses, ont posé les fondements des mathématiques, y compris des mathématiques actuelles.

Mais, quand j'entends déclarer que Démocrite est un génie qui a vu déjà vers 400 av. J.-C. que l'univers est constitué d'atomes - ou, dans un élan plus dithyrambique, que l'Antiquité grecque est visionnaire - je me permets de ne pas applaudir.

Dans les profondeurs du passé, on peut trouver beaucoup de perles encore actuelles, mais qui sont noyées dans une masse de conceptions aberrantes. Le passé étant un bazar, on devrait plutôt focaliser notre attention sur l'opération de sélection dont l'activité ne se déploie pas dans le passé, mais dans le présent.

Dans le domaine de la physique, les Grecs ont avancé les conceptions les plus diverses. Par exemple, pour Aristote, la matière est continue et indéfiniment fractionnable. Dans ce foisonnement se trouvait immanquablement une théorie moins éloignée de la vérité que les autres. Celle de Démocrite était d'ailleurs peu prisée et assez marginale. Puisque les grecs de l'Antiquité ne savaient pas quelle théorie choisir et en privilégiaient une autre, il s'agissait d'une spéculation philosophique, d'un exercice intellectuel exploratoire qui, quoique légitime et constructif, n'avait rien de scientifique et pourrait même être qualifié d'arbitraire.

Souvent, les plus thuriféraires - grands amateurs d'Antiquité grecque - encensent plus encore Aristote que Démocrite, ce qui montre que la cohérence ne les embarrasse nullement !

Détour par le foot

Je suis capable de vous prédire qui va gagner le prochain championnat du monde de football. En effet, après le dernier match, je vous invite à ouvrir devant témoins une enveloppe cachetée déposée avant le début du championnat dans le coffre d'un notaire au-dessus de tout soupçon. Et vous serez sidérés d'y lire la prévision correcte !

Après quoi, le plus discrètement possible, je ferai le tour des autres notaires à qui j'avais confié d'autres enveloppes afin d'effacer les traces et de leur rappeler qu'ils sont tenus au secret professionnel.

Retour à Démocrite

Redevenons sérieux. Choisir après coup dans une liste de prévisions celle qui nous arrange est une escroquerie intellectuelle. Vous aurez compris que je ne critique pas Démocrite, mais certaines analyses qui sont faites aujourd'hui. À mon avis, Démocrite est d'abord un chanceux, mais cela ne doit pas nous empêcher de lui tirer notre chapeau.

On peut également tirer profit de cette histoire pour étudier avec moins de complaisance d'autres «génies» qui ont acquis la réputation d'être visionnaires.

Contact  |  Accueil   >   Épistémologie